Faillites mai : la tendance (légèrement) positive se poursuit
Retour au sommaire
blog

Ces clignotants sont rouges ? Attention à la faillite !

Quels sont les meilleurs signaux pour prédire une faillite ? Quels clignotants s’activent dès qu’un de vos clients est en difficulté financière ? Le Baromètre de la santé donne une réponse claire à cette question complexe. 

Le Baromètre de la santé des entreprises belges est une étude annuelle publiée par Graydon et l’Union des juges consulaires de Belgique. Elle analyse toutes les faillites belges de l’année précédente et permet de déterminer exactement la valeur prédictive de 13 clignotants financiers et non financiers.

Score social négatif – 1 sur 3

L’un des clignotants étudiés est le score social Graydon. Pour ce score, nous examinons l'évolution historique des assignations envoyées par l'ONSS, le Fonds de sécurité d’existence et la Caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants. Nous associons ces données à d’autres éléments du bilan social. L’étude démontre que le score social de Graydon est un bon baromètre pour prédire les problèmes financiers. Lorsque le clignotant devient rouge, il indique une faillite dans un cas sur trois. C’est le plus significatif des 13 clignotants étudiés.

Ce signal indique précocement des perspectives financières en baisse, bien que ce soit rarement le cas des entreprises actives. Ce signal était présent chez 0,52% de toutes les entreprises de l’étude. Graydon n’utilise pas le score social séparément : il est généralement intégré dans le multiscore. Le multiscore évalue les opportunités et les risques pour une entreprise à moyen terme et tient compte également du comportement de paiement. Le score se situe entre 0 et 100. Plus le score est élevé, plus le potentiel est grand et plus le risque est faible. Un score inférieur à 10 est un score très négatif.

Regardez aussi : [VIDÉO] Tout ce que vous devez savoir sur le multiscore

Pas de comptes annuels les 2 dernières années – 1 sur 5

Si les derniers comptes annuels publiés datent de plus de 24 mois, il y a une chance sur cinq que cette entreprise fasse faillite. Mais ce clignotant ne n’applique qu’aux entreprises obligées de publier.

Le gérant a été impliqué dans une faillite précédente – 1 sur 6

Ce clignotant non financier intéressant concerne le passé du chef d'entreprise. Celui-ci a-t-il été ces 5 dernières années le gérant d'une entreprise qui a fait faillite ? Dans ce cas, il y a une chance sur six que l’entreprise étudiée fasse faillite aussi. La faillite d’une entreprise peut donc provoquer un effet boule de neige sur les autres entreprises où le gérant détient des mandats. C’est une information intéressante à titre préventif surtout.

FiTo®-mètre très négatif – 1 sur 11

Le FiTo®-mètre a été développé par le Prof. Hubert Ooghe avec une équipe de spécialistes de Graydon. Le modèle se prononce, sur la base d’une série de ratios financiers, sur le risque de faillite et les chances de succès d'une entreprise. Les paramètres financiers à la base de la formule sont déduits des comptes annuels. Et : une entreprise sur onze ayant un score FiTo® très négatif a fait faillite en 2016.

Importance des clignotants non financiers

Ce qui démontre encore une fois que les clignotants non financiers sont très importants. Pour évaluer correctement les risques financiers, il faut aller bien plus en profondeur qu'une simple analyse chiffrée des comptes annuels. Il faut voir aussi comment se comporte une entreprise, évaluer son ‘corporate behaviour’. Quel est son comportement de paiement ? Qui sont les dirigeants ? Quel est leur degré d’ouverture dans leur communication financière ? Il va de soi qu’une entreprise en difficulté a souvent aussi des problèmes pour tenir sa comptabilité et hésite à publier ses chiffres exacts.

Téléchargez l’étude complète:

Baromètre de santé des entreprises belges 2016

Publications similaires
Bulletin d'information

Abonnez-vous à la newsletter comme source d’inspiration avec...