Des liquidités suffisantes peuvent donner un faux sentiment de sécurité
Retour au sommaire
blog

Horeca : la caisse blanche est une opportunité, non un danger

Dans le cadre du Congrès national Foodservice organisé à Gand, le 19 novembre dernier, notre collègue Katleen Mertens a présenté le rapport horeca de Graydon. Il en ressort que le nombre d’entreprises horeca diminue, notamment par crainte de la fameuse « caisse blanche ». « C’est dommage », a déclaré Katleen Mertens. « La caisse blanche pourrait justement permettre de rehausser le niveau de votre gestion financière. »

Le nouveau rapport intitulé « Radioscopie du secteur horeca » révèle que, pour la première fois, le nombre de cessations (liquidations + faillites) est supérieur au nombre de créations d’entreprises dans l’horeca. Durant le premier semestre 2015, 2834 établissements horeca ont fermé leurs portes et 2611 ont été créés. Cela représente une croissance nette négative de 223 entités économiques. À titre comparatif : l’an dernier, Graydon enregistrait encore une croissance positive de près de 600 entités. Le secteur horeca affichait également une croissance nette positive durant le premier semestre 2013.

La caisse blanche à l’origine de ce recul

Durant le congrès national de Foodservice Alliance à Gand, Katleen Mertens a évoqué le malaise lié à l’apparition de la caisse blanche comme l’une des causes de ce « recul » notable dans le secteur horeca.

« L’introduction de la “boîte noire” est sans aucun doute l’une des principales raisons qui expliquent le nombre élevé de cessations d’activité dans le secteur horeca », a déclaré Katleen Mertens. « Nous entendons dire sur le marché, chez nos clients et nos partenaires institutionnels, que la caisse blanche rend pas mal d’entrepreneurs horeca inquiets et que cette inquiétude incite même certains d’entre eux à cesser leur activité ou à remiser leurs envies de développement. Nous trouvons cela regrettable et pensons même qu’ils ratent une opportunité. Notre étude montre, en effet, que les entreprises horeca figurent toujours parmi les plus mauvais payeurs, ce qui témoigne d’une gestion financière lacunaire. Elles pourraient profiter de l’introduction de la caisse blanche pour améliorer la gestion de leurs finances. »

Concurrence importante des prestataires en ligne

Katleen Mertens pense que l’autre raison expliquant le nombre élevé de cessations dans le secteur horeca est l’intensification de la concurrence chez les fournisseurs de repas en ligne. « Nous constatons, comme dans bien d’autres secteurs, que les consommateurs horeca effectuent de plus en plus leurs commandes en ligne. » Cette dernière tendance a été confirmée par le géant de l’Internet Google durant le Congrès national Foodservice. « Une étude montre que près d’un quart des chaussures sont commandées en ligne et que le consommateur se tournera de plus en plus vers Internet pour ses besoins dans le secteur de l’alimentation et des boissons », explique Ernst-Jan van Leeuwen, employé chez Google.

Publications similaires
Bulletin d'information

Abonnez-vous à la newsletter comme source d’inspiration avec...