Le compliance manager : de contrôleur à un véritable interlocuteur
Retour au sommaire
blog

Pourquoi les fraudeurs et les criminels ciblent-ils le secteur du leasing ?

Cela fait bien longtemps que les fraudeurs et les criminels s’en prennent au secteur du leasing et de la location de voitures. Les voitures de leasing sont en effet une cible intéressante pour les criminels. Mais qu’est-ce qui les attire tant dans ce secteur ?

Le fait que le secteur du leasing attire l’attention des entrepreneurs malhonnêtes et des criminels n’a rien de nouveau. Et il n’est pas très difficile de comprendre pourquoi. Les voitures ont une valeur relativement élevée. Par ailleurs, il existe un marché étendu de seconde main où ils peuvent proposer ces véhicules. Posséder un véhicule permet également d’être mobile. Pour les criminels et les fraudeurs, les véhicules conviennent donc parfaitement à leurs activités malhonnêtes.

Quels types de fraude et de criminalité retrouve-t-on dans le secteur du leasing ?

Il y a de nombreuses manières de frauder dans le secteur du leasing : de l’usurpation d'identité à la fraude à la reprise, en passant par la fraude en matière de solvabilité. Le détournement – louer un véhicule et ne jamais le retourner – et le vol classique sont également fréquents dans le secteur du leasing. Sans compter le vol de pièces détachées sur les voitures de leasing. Les airbags, par exemple. On peut également mentionner la fraude à l’assurance et la fraude au kilométrage, facilement réalisable avec un simple petit appareil

Par ailleurs, les véhicules de leasing sont souvent utilisés pour commettre des actes criminels. De cambriolages ou même des faits liés à la drogue. En effet, si la même voiture est toujours vue au même moment ou au même endroit, cela peut attirer l’attention et même éveiller des soupçons. Ce que les criminels veulent évidemment éviter.

Cas : détournement à hauteur de 40 millions d’euros

Il y a eu dans le secteur un cas particulièrement grave de détournement qui aurait pu être évité. Il aurait suffi de consulter les données disponibles. Dans ce cas en particulier, il s’agissait d'une entreprise légitime qui s’était établie d’abord en Espagne, puis également en Belgique, avec des millions d’euros de capital. L’organisation est ensuite parvenue à mettre des centaines de voitures en leasing dans des grandes entreprises. Elle n’optait pas pour des véhicules « exotiques », mais bien pour des modèles moyens.

La fraude s’est déroulée en deux temps. Tout d’abord, les criminels ont commencé à vendre ces véhicules, qui n’étaient pas leur propriété. La Direction pour l'immatriculation des véhicules (DIV) enregistre en effet le nom du propriétaire, mais ne sait pas qui est le chauffeur. Un certificat d’immatriculation suffit donc pour pouvoir vendre un véhicule.

En outre, la bande organisée a également réussi à mettre en place un carrousel TVA. Ils ont vendu ces véhicules et récupéré la TVA dans le pays dans lequel les véhicules étaient envoyés. La valeur totale de la fraude a finalement pu être estimée à près de 40 millions d’euros.

Prévenir la fraude grâce à l'intelligence des données

Il s’est avéré plus tard que c’était le père du fondateur qui était derrière cette fraude, l’une des plus spectaculaires que l’Espagne ait jamais connues.

L’entreprise même paraissait très professionnelle et mettait en place des actions commerciales exceptionnelles. Cela peut faire impression, mais également éveiller des soupçons. En effet, comment un nouvel acteur du marché pouvait-il être en mesure de mener de telles actions.

Par ailleurs, la structure actionnariale de l’entreprise était invisible. Ce qui était tout aussi suspect. Les nouveaux fournisseurs se fiaient en outre trop à l’avis des sociétés sœurs locales, qui avaient collaboré avec cet acteur du marché et n’avaient jamais rencontré le moindre problème. Que ceci serve d’avertissement. N’accordez jamais votre confiance uniquement parce que d’autres le font. Faites-vous votre propre opinion. Réalisez des analyses de crédit et de risques et ne laissez jamais une première facture impayée passer. Ne vous laissez pas berner par des affaires prétendument faciles. Attendez-vous à tout.

Et si les choses sont trop belles pour être vraies, effectuez un contrôle approfondi, ça ne sera pas du luxe.

Des fraudeurs dans les villages de vacances

« La fraude est un véritable problème pour les entreprises de leasing automobile, » déclare Mattijs van de Weijer, expert Risk & Compliance chez Graydon. « Chaque année, ce sont des centaines de véhicules qui sont détournés. Nous avons découvert, après avoir examiné un certain nombre de cas de fraudes, que de nombreux fraudeurs étaient inscrits dans des villages de vacances. Cette donnée a été ajoutée à quelques-unes de nos solutions spécifiques en tant qu’« exception », une donnée importante qu'il vaut la peine d’examiner. Si une entreprise fait une demande pour le leasing d’une voiture, mais est établie à l’adresse d'un village de vacances, notre client reçoit alors une notification. Il ne s’agit pas de pointer du doigt ou d’accuser d’activités criminelles, mais bien que le client y voie le signal qu'il peut être nécessaire de se renseigner davantage. Il s’agit d’éléments de données qui sont révélés lorsque l’on cherche un peu plus loin et qui sont indétectables à première vue. »

Publications similaires
Bulletin d'information

Abonnez-vous à la newsletter comme source d’inspiration avec...