Activa ontvreemden is ook een vorm van fraude
Retour au sommaire
blog

Le détournement d’actifs est également une forme de fraude

Les entreprises ont souvent affaire à des détournements d’actifs. Il s’agit là également d’une forme de fraude. C’est bien souvent le réviseur d’entreprise qui détecte ce genre d’infraction. Toute une série de facteurs et d'indicateurs, notamment un mécontentement exprimé par le personnel, renforcé lors d'un contrôle, peuvent être des signaux d’alarme.

Des mesures parfaites pour combattre la fraude sur les actifs, cela n’existe pas. Toutes les entreprises risquent d’y avoir affaire tôt ou tard. Et pourtant, certains facteurs augmentent le risque que cela se produise. Le réviseur d’entreprise utilise ceux-ci comme des indicateurs pour détecter ce genre de fraude.

Dettes, frustration et rancœur à l’origine de la fraude sur les actifs

Généralement, il y a une cause plus profonde à l’origine de la fraude sur les actifs dans une entreprise. Le travailleur peut devoir faire face à des problèmes personnels ou financiers. En détournant des actifs – pour ensuite les vendre – ce dernier voit une manière de rembourser ses dettes.

Une autre réaction humaine et émotionnelle qui semble souvent être à l’origine d'un tel comportement, c’est la frustration. Le travailleur pense qu'il est victime d'injustices de la part de son employeur. Pour rétablir la justice, il se met à détourner des actifs. L’annonce d'une vague de licenciements peut par exemple causer cette situation.

Une promotion manquée ou un système de rémunération perçu comme injuste peuvent également conduire à un mécontentement. Ou lorsqu’un travailleur est récompensé d'un bonus, tandis que ses collègues n’y ont pas droit. Voilà une autre situation qui peut créer de la rancœur, et conduire à la fraude sur les actifs.

Des occasions qui ouvrent la porte aux fraudeurs

Certaines situations ou circonstances au sein d'une entreprise peuvent inciter les fraudeurs à tenter leur chance. S’agit-il d'importantes sommes d’argent ou l’entreprise a-t-elle un stock énorme de petits articles de grande valeur ? Sous prétexte d'une erreur de calcul, qui peut bien sûr être une erreur humaine, il peut arriver que des articles soient détournés. La présence d’actifs qui sont facilement revendables peut également inciter les travailleurs à passer à l’acte.

L’entreprise travaille avec des notes de frais ou possède des sites éloignés qui compliquent le contrôle ? Il peut alors arriver que la confiance de l’employeur soit trahie. Qui est en effet capable de contrôler les frais entrants ? Ce travailleur a-t-il bien travaillé pendant cinq jours sur le site établi à l’étranger ? Ou s'y rendait-il uniquement la moitié du temps, pour ensuite consacrer le reste à sa maîtresse sur place ? Cela peut arriver.

Les fraudeurs récidivent régulièrement. Un employeur qui contrôle scrupuleusement ses candidats sait mieux quel genre de personne il est sur le point d’engager. En interne, un système de rotation peut en outre également permettre d’éviter qu'un travailleur s’en sorte avec de la fraude sur les actifs.

La complexité croissante des systèmes informatiques peut aussi donner lieu à des abus. Les dirigeants n’ont pas toujours une aussi bonne connaissance de la situation que leurs subordonnés. Il est alors encore plus compliqué de vérifier par exemple que cette personne est capable de trafiquer les chiffres relatifs aux stocks.

Lisez aussi:

La fraude, un danger qui rôde et menace sournoisement toute entreprise

Les potentiels symptômes de la fraude sur les actifs dans une organisation

Un réviseur d’entreprise attentif sera à même de déceler les symptômes pouvant signaler une fraude sur les actifs dans une entreprise. Ainsi, il peut arriver par exemple que la direction adopte une attitude particulièrement nonchalante. Des notes de frais élevées et peu détaillées qui sont approuvées sans questionnement peuvent être un signe d’alerte.

Un membre de la direction mène-t-il un style de vie extravagant ? A-t-il déjà eu des problèmes de dépendance par le passé, par exemple de dépendance au jeu ? Combinée à un CFO faible, cette situation peut mener au détournement des moyens.

Un mécontentement profondément enraciné chez le personnel éveille également la vigilance du réviseur. S'ils se sentent floués, cela peut les pousser à la fraude sur les actifs.

Cela n’est également pas un bon signe lorsqu'une organisation est peu disposée à coopérer avec un auditeur. A-t-elle l’impression qu’on lui met des bâtons dans les roules ou le dirigeant n’est-il jamais disponible pour fournir des documents spécifiques ou donner des éclaircissements ? Cela peut indiquer qu'il y a potentiellement fraude.

Publications similaires
Bulletin d'information

Abonnez-vous à la newsletter comme source d’inspiration avec...