3 arguments pour se lancer aujourd’hui dans les « big data »
Retour au sommaire
blog

Le secteur de l'emploi intérimaire voit de nombreux avantages dans les données communautaires

Les données communautaires sont-elles l'avenir ? Pour le secteur du travail intérimaire, cela signifierait déjà un pas en avant. Aujourd'hui, chaque acteur du secteur dispose de sa propre base de données, mais les travailleurs intérimaires pourraient être servis plus rapidement et mieux. Beaucoup de données doivent être collectées à plusieurs reprises, entraînant une perte de temps. « En rendant les attestations médicales disponibles, par exemple », déclare Katty De Keyzer du groupe ASAP HR. Mais il existe encore des possibilités dans le domaine des données communautaires.

Téléchargez la fiche sectorielle

Graydon Sector Insights: travail intérimaire

Pour Katty De Keyzer du groupe ASAP HR, la situation actuelle est loin d'être idéale. Elle parle de l'absence d'une base de données partagée sur laquelle les acteurs du secteur du travail intérimaire peuvent compter.

« Il est temps que le secteur mûrisse. Prenons, par exemple, l'examen médical obligatoire auquel de nombreux travailleurs intérimaires doivent se soumettre au préalable. Les agences de prévention externes n'arrivent pas à suivre les demandes pour le moment. Elles souffrent généralement d'une pénurie persistante de médecins. Résultat : les attestations médicales d'entrée en fonction ne sont pas toujours possibles, bien qu'elles soient obligatoires. Et cela coûte aussi beaucoup d'argent aux entreprises de travail intérimaire. »

L'économie en soi

De Keyzer plaide pour une base de données dans laquelle tous les dossiers médicaux seraient rassemblés.

« Aujourd'hui, chaque acteur organise ses examens médicaux. Quelqu'un qui a travaillé par le passé dans un bureau et veut maintenant se relancer grâce à un autre bureau doit se soumettre une nouvelle fois à cet examen médical. Cela crée pas mal de travail en double, dans la mesure où c'est presque devenu une économie en soi. N'est-il pas absurde que la base de données centrale existante ne soit pas utilisée de manière optimale, de sorte que chaque candidat ne soit soumis à cet examen qu'une seule fois ? »

Risques de sécurité

Est-ce dû au RGPD, le règlement européen qui empêche le traitement trop vague des données personnelles ?

« Lorsqu'il est question de risques de sécurité importants en termes de prévention, le RGPD permet de collecter ces informations », déclare Katty De Keyzer. « Employer un candidat sans examen médical préalable comporte des risques pour la sécurité. »

« Il en va de même pour les autres attestations et preuves ». Un certificat est nécessaire pour conduire un chariot élévateur ou pour faire fonctionner un élévateur à nacelle. Pourquoi est-il si difficile de regrouper et de numériser tout cela ? Autre exemple : les certificats de résidence. La vérification est un processus administratif et manuel. Rester au courant des mises à jour en temps réel des modifications apportées au certificat d'une personne est impossible, car ces modifications ne sont pas automatiquement partagées. Avec toutes les conséquences que cela implique. La numérisation entre le gouvernement et les employeurs résoudrait ce problème. »

Graydon en tant que partenaire indépendant

« De plus en plus d'entreprises sont ouvertes aux données communautaires et sont progressivement disposées à partager leurs données », déclare Glenn Philips, expert du secteur. « Je parle notamment d'expériences négatives avec certaines entreprises et du signalement des cas de fraude. Ce sont des informations que vous pouvez mettre à la disposition des grandes et petites entreprises via une plateforme centrale. Un aspect crucial ici est que les participants conservent la garantie de l’anonymat. En tant qu'acteur indépendant, c'est ici que Graydon intervient. Nous avons les connaissances, les clients et le logiciel pour permettre cela. Le processus de maturation est maintenant bien avancé et nous sommes désormais prêts à y travailler concrètement. En effet, les données sont omniprésentes, et particulièrement dans le secteur du travail intérimaire. »

Publications similaires
Bulletin d'information

Abonnez-vous à la newsletter comme source d’inspiration avec...