Comment limiter le risque de défaut de paiement ? 2/2
Retour au sommaire
blog

Pourquoi vous devez mieux gérer vos recouvrements

Des clients qui ne paient pas les marchandises ou services que vous leur avez livrés. Vous avez certainement connu ça déjà ? Cela ne nous étonne pas, car le défaut de paiement est l’un des problèmes les plus fréquents auxquels les entreprises doivent faire face. Pourtant, de nombreuses entreprises négligent ces défauts de paiement ou ne s'en soucient pas trop. Une approche dangereuse qui peut coûter cher. Découvrez dans ce blog pourquoi vous devez attaquer ce problème et ce que vous pouvez faire exactement.

Des clients qui paient en retard ou pas du tout, c’est un problème connu. Un état de fait qui vous coûte beaucoup d’argent et qui peut entraîner des tas de problèmes en plus.

  • Des évaluations déstabilisées des liquidités
  • Un cash-flow déréglé
  • Des coûts supplémentaires pour le crédit à la banque

Votre entreprise peut ainsi se retrouver dans l’incapacité de remplir toutes ses obligations financières. Et si votre client ne paie pas du tout, les amortissements et actions en justice peuvent encore aggraver la situation.

Une approche inadéquate et coûteuse

Pourtant, les entreprises ne font pas toujours ce qu'il faut. De nombreuses organisations considèrent le recouvrement des factures en cours comme une tâche annexe déplaisante. Les efforts de recouvrement des factures impayées sont souvent assujettis à une augmentation des ventes. Et les paiements se font attendre.

De nombreuses entreprises sont négligentes avec les factures en retard. Parfois, elles ne s’en occupent même pas, dans l’espoir que le problème finira bien par se régler. En attendant, elles continuent de se focaliser sur les ventes. Mais vendre plus, cela implique aussi d’envoyer davantage de factures. Si vous n'appliquez pas de procédure de rappel structurée, ces factures finiront comme tant d’autres : impayées. Une spirale négative qui ne vous rapporte rien. Au contraire.

Renforcez votre focus

Il est donc de la plus haute importance que vous mettiez en œuvre une procédure de recouvrement structurée et que vous la suiviez de près. Du moins si vous ne voulez pas perdre un paquet d'argent à cause des factures impayées. Les entreprises devraient se focaliser bien davantage sur la gestion des débiteurs pour soutenir les ventes. Car si vous recouvrez vos factures impayées plus rapidement, vous pourrez réinvestir l’argent dans votre entreprise et payer vos fournisseurs. Il n'y a pas de réponse plus claire à la question de savoir pourquoi votre gestion des débiteurs doit bénéficier de toute votre attention.

Comment procéder ?

Vous devez tout d’abord changer votre vision des débiteurs et la mettre ensuite en pratique. C’est la seule façon d'arrêter rapidement ce cycle négatif.

Que pouvez-vous faire ?

  • Limiter le risque de crédit : screenez chaque client avant de travailler avec lui.
  • Facturer immédiatement, pour être certain de ne pas l’oublier. Ou pour éviter que vos factures se perdent dans votre administration.
  • Oser dire à vos clients qu'ils ont encore des factures à payer.
  • Communiquer régulièrement avec les clients durant le processus de recouvrement. Donnez-leur la chance de vous poser des questions ou de signaler des problèmes concernant les factures. Conservez des rapports détaillés des entretiens téléphoniques. Gardez tous les e-mails et toute la correspondance échangée avec le client dans un dossier. Ils pourront vous être utiles plus tard, si la situation dégénère.
  • Identifier les clients en difficulté financière. Collaborez avec eux, pour trouver une solution afin qu'ils puissent quand même vous payer.
  • Retracer leurs habitudes de paiement précédentes. Un client se met soudainement à payer plus tard que d'habitude ? Informez-vous pour savoir ce qui se passe. Demandez-lui comment vous pouvez l’aider. N'oubliez pas que la gestion des débiteurs est également un service au client.
  • Travailler de manière structurée et disciplinée dans votre processus de recouvrement. Rédigez un manuel pour décrire toutes les étapes du processus. C’est la meilleure façon de garantir rapidement et efficacement que tous vos credit collectors travaillent de la même façon.

De l’aide pour le recouvrement

Si vous optimisez vos recouvrements, vous aurez davantage de contrôle sur vos revenus. Mais cela peut vous prendre un peu de temps pour mettre toute la procédure sur les rails. De nombreuses entreprises n’ont pas les moyens de le faire pour chaque facture.

Un bon logiciel peut aider les recouvreurs. Il vous permet d’automatiser bien plus facilement les tâches, de rationnaliser tout le processus et de conserver et suivre toutes les communications, l’historique des paiements, les données des factures et bien plus.

Si vous ne parvenez pas à recouvrer vos factures impayées, envisagez de faire appel à une partie externe. Découvrez tous les détails dans cet e-paper :

L’agence de recouvrement : que peut-elle faire de plus que vous ?

Publications similaires
Bulletin d'information

Abonnez-vous à la newsletter comme source d’inspiration avec...