Hoe staat het met mijn slaagkansen?
Retour au sommaire
blog

Ai-je des chances de réussir ?

Qui aurait cru qu’une boisson bizarre, noire, aux vertus médicales limitées,… devienne un cru mondial ? Il est bien difficile de miser sur la réussite d’un projet avant de l’avoir réalisé. Une chose est certaine, les conditions de réussite se résument en 2 mots : vous et votre projet (entreprise).

Vous

C’est tellement évident qu’on semble l’oublier : la première condition de réussite d’un projet d’une petite entreprise, c’est la compétence de celui ou celle qui le porte.

3 conditions de base peuvent être citées prioritairement :

  • Avoir une santé de fer, car être entrepreneur, c’est être un sportif de haut niveau.
  • Avoir une situation privée stable, être entouré au mieux par votre famille et vos proches.
  • Etre persévérant et accepter que cela ne marchera peutêtre pas du premier coup.

Les autres facteurs favorables

Motivation : votre enthousiasme et votre motivation vous permettront de relever tous les défis. Lancez-vous si et seulement si vous en avez vraiment envie.

Expérience dans le secteur : ouvrir un resto, c’est super mais c’est plus que de faire de la cuisine.

Bonne connaissance du métier, de la « chaîne de valeur », des aspects pratiques : créez une entreprise dans votre spécialité, dans votre métier, dans votre savoir-faire.

Formation transversale : avec quelques réflexes vitaux dans les différentes fonctions à assurer (le commercial, la finance, la logistique,..), vous gravirez des sommets. Apprenez aussi, et surtout, à bien communiquer (ou faites-vous aider).

Relations professionnelles : vous devez  disposer d’un réseau de relations professionnelles étendu. Ces personnes relais pourront parler de vous et vous amener des clients ou des contacts.

Ressources et moyens suffisants : ils ne doivent pas nécessairement être élevés mais doivent être en cohérence avec les contraintes à gérer et les objectifs visés.

D’autres conditions de réussite peuvent être rappelées

  • Faire preuve de créativité et d’ouverture, par exemple pour dépasser la concurrence ou pour réagir face à un imprévu.
  • Etre proche de vos « clients cibles », de leurs attentes, de leur façon d’être, de leur pouvoir d’achat, afin de concevoir des produits ou services qui répondent réellement à leurs besoins.
  • Etre entouré de quelques bons conseillers. On ne réussit pas tout seul.

Il est possible de réussir :

  • dans tous les secteurs ;
  • avec peu de moyens ;
  • sans diplômes ;
  • après une période « down » ;
  • malgré la crise.

La différence, ça sera vous et votre façon de faire !

Cet article est extrait du livre « Création d’entreprise 100 questions - 101 réponses », écrit par Olivier Kahn et Jean Pierre Riquet.

Nous disposons d'un nombre limité de copies physiques de ce livre destinées nos fidèles lecteurs. Vous souhaitez recevoir un exemplaire gratuit ? Remplissez alors rapidement le formulaire de réponse, ou contactez notre Business Data Advisor, Julien Van Doren. D'ailleurs, ils vous a une nouvelle fois réservé une petite astuce.

_________________________________________________________________________

L'astuce de Julien Van Doren

Julien van Doren_02.jpg

Attirer de nouveaux clients est crucial pour le succès de votre entreprise. Et cela ne s'applique pas seulement aux nouveaux entrepreneurs. Même si votre entreprise est devenue une référence dans son domaine, elle perdra toujours régulièrement des clients. Dans tous les cas, il y aura toujours des entreprises qui changent de fournisseur. En outre, des dizaines de milliers d'entreprises cessent leurs activités chaque année pour cause de faillite, de fusion ou de liquidation. Pour compenser cette perte de chiffre d'affaires, vous avez donc besoin de nouveaux clients.

Que vous ayez une grande ou une petite entreprise, que vous ayez plusieurs années d'expérience ou que vous veniez de commencer, la stratégie choisie pour trouver de nouveaux clients ne diffère pas beaucoup. Assurez-vous toujours de choisir des clients potentiels sains, et ce dès le début. Les clients sains vous paieront correctement, vous causeront beaucoup moins de problèmes et auront un potentiel de croissance plus important. En tant qu'entrepreneur débutant, vous êtes particulièrement vulnérable. Une facture sur trois est payée en retard. Près d'une facture sur dix est payée après 90 jours ou pas du tout. Cela vous arrivera certainement en tant que débutant.

Un mauvais payeur

Imaginez-vous... Vous venez de lancer votre entreprise, fier et quelque peu rassuré à l'idée de pouvoir payer vos factures grâce aux premiers clients s'intéressant à vos services. Mais c'est alors que vous avez le malheur de tomber sur un mauvais payeur n'arrivant pas à rassembler l'argent pour vous payer. En fonction de votre marge bénéficiaire, vous devrez générer beaucoup de chiffre d'affaires supplémentaire pour réussir à compenser les dommages causés par les factures impayées. En tant que jeune entrepreneur, vous devrez disposer d'un capital suffisant pour faire face à cela. L'expérience a montré que ce n'est souvent pas le cas et que les entrepreneurs débutants sont immédiatement menacés. Ces situations coûtent de l'énergie inutilement. Ils n'ont pas créé leur entreprise pour vivre ce genre de choses.

Le graphique ci-dessous montre que 85 % des entreprises belges présentent un risque modeste à nul.

Repartition-du-risque.png

Alors pourquoi s'adresser à des entreprises en difficulté financière ? Les entreprises qui paient bien se distinguent parfaitement des entreprises qui ne respectent pas leurs engagements. Pourquoi prendre des risques inutiles alors qu'il existe tant d'autres possibilités ? Ce serait un plaisir pour moi de vous aider à définir votre groupe cible et à constituer une clientèle solvable avec un bon potentiel de croissance.

Rassurez-vous, vos chances de succès seront soudainement beaucoup plus grandes. Vous pouvez me joindre à l'adresse contact@graydon.be ou au 03 280 88 62.

Publications similaires
Bulletin d'information

Abonnez-vous à la newsletter comme source d’inspiration avec...